Crédit : Gaëlle Nauche

Portrait de collectif : Graines de Noé

Écrit par de Guibert
Catégorie :

Créée en 2010 en Bourgogne, Graines de Noé est une maison des semences paysannes de céréales à paille. Plus qu’un conservatoire, Graines de Noé est un réseau d’échange de savoirs, de pratiques et de graines qui rassemble des paysans, citoyens et transformateurs.

 L’histoire d’une transmission

Après 30 ans d’agriculture chimique et productiviste, Bernard et Renée Ronot, paysans en Côte d’Or, décident de convertir la ferme en bio et de se consacrer à la conservation de blés paysans. En 2010, une association est créée pour prolonger et diffuser ce travail. Graines de Noé a développé la conservation ex situ (en chambre froide) et in situ (dans des champs et plateformes) de plus de 200 variétés de céréales à pailles. Depuis 10 ans elle encourage la réappropriation des savoir faire autour des semences paysannes en accompagnant les paysans et les transformateurs.

Autonomie, échange et sensibilisation

Le cœur des activités de Graines de Noé est la diffusion des blés paysans et l’envoi de semences aux agriculteurs. Nous accompagnons les paysans dans le choix des variétés (selon leur terroir, projet et envies) et nous leur envoyons de petits échantillons (100 grammes maximum) afin qu’ils se réapproprient le travail de sélection à la ferme.

En parallèle, Graines de Noé s’implique dans des projets de recherche participative notamment avec le Réseau Semences Paysannes : étude du comportement des mélanges, de l’intérêt des blés poulards, des qualités nutritionnelles … afin de défendre une recherche publique au service de l’intérêt général, répondant aux besoins des paysans et tenant compte des savoirs formels et informels.

La Maison des Semences Paysannes permet aussi de sensibiliser les citoyens sur l’histoire de la sélection génétique et de l’agriculture. En partenariat avec des structures éducatives, elle présente l’histoire du Blé au travers de plateforme pédagogique. Elle participe également à la réappropriation des savoir faire autour de la transformation des blés et céréales : pain, bière, pâte… étant persuadée que les semences paysannes sont un levier de l’autonomie alimentaire, garantes de l’accès pour tou.te.s à une alimentation saine, de qualité, respectueuse du vivant. Enfin, Graines de Noé s’interroge sur la structuration d’une filière1 permettant aux paysans de vivre dignement de leur métier, de se réapproprier l’outil de production et de travailler en collectif sur un territoire pour permettre à ses habitants de se nourrir.

Construire ensemble les alternatives agricoles, alimentaires et territoriales

Afin de continuer ce travail de diffusion et sensibilisation autour des semences paysannes, Graines de Noé souhaite s’investir davantage dans la transmission des savoirs. Des vidéos pédagogiques et un livre2 seront publiés en 2019/2020 et des formations seront organisées.

Entouré de partenaires locaux (INRA de Dijon, CERD, Conseil Régional Bourgogne, CFPPA, paysans-transformateurs…) et nationaux (INRA, RSP…), Graines de Noé souhaite poursuivre l’amélioration des connaissances sur les blés paysans et la transformation pour favoriser une agriculture paysanne et de nouvelles façons de vivre, penser et travailler ensemble.

Coline FAUGEROLLE

Contacts :

Coline FAUGEROLLE (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)

Hélène MONTAZ (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)

1 Dans le cadre d’un projet soutenu par le Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural

2 Financés dans le cadre du projet soutenu par le Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural