Blés paysans, le jeu de la sélection


 En Île-de-France, c'est Agrof'Île qui est membre du RSP. Dans le cadre de son action globale visant à promouvoir l'agroforesterie, cette association accompagne les paysans d'Île-de-France qui souhaitent remettre en culture des variétés anciennes de blé tendre, et commencer une démarche de sélection pour mieux adapter les plantes aux terroirs dans une démarche agroécologique globale. Ce projet a pour objectif de fournir aux consom'acteurs franciliens du pain et de la farine issue de semences paysannes, à haute valeur nutritive et gustative et aux glutens plus digestes.

Quand les semences biologiques deviennent du matériel…

A partir de 2021, les dispositions du nouveau règlement européen bio (dont dépend le label AB), en particulier celles permettant la commercialisation de matériel de reproduction de « matériel hétérogène biologique » pourraient élargir l’offre à des semences moins standardisées, plus hétérogènes. Une bonne nouvelle pour les semences paysannes et la bio ? L'avenir nous le dira mais en l'état ce nouveau texte ouvre surtout la porte aux OGM en n'interdisant pas explicitement les nouvelles biotechnologies.