semencessemencessemences
semencessemences
semencesSemences paysannes
“La préservation de la biodiversité
est un enjeu majeur de notre siècle”
Semences Paysannesa
Accueil > Réglementation - Ressources génétiques

Étude des complémentarités entre gestion dynamique à la ferme et gestion statique en collection

cas de la variété de blé Rouge de Bordeaux

Elise DEMEULENAERE, Christophe BONNEUIL, François BALFOURIER, AlainBASSON, Jean-François BERTHELLOT, Vincent CHESNEAU, Henri FERTÉ, Nathalie GALIC, Guy KASTLER, Jean KOENIG, Florent MERCIER, Joël PAYEMENT, Alain POMMART, Bernard RONOT, Yves ROUSSELLE, Nicolas SUPIOT, Hélène ZAHARIA, Isabelle GOLDRINGER, 2008

Considérée comme mineure lors de la rédaction de la Charte nationale des ressources génétiques en 1998, la gestion à la ferme a depuis gagné en importance et en reconnaissance. En effet, après les associations de jardiniers amateurs, des réseaux d’agriculteurs se sont fédérés en France autour de systèmes mutualistes de sélection/conservation de la diversité cultivée. Parallèlement, la contribution des paysans à la gestion dynamique de l’agrobiodiversité a été scientifiquement et institutionnellement reconnue. Ces éléments nous ont conduit à examiner les complémentarités dans la gestion des ressources génétiques à la ferme et en collection. Cette étude, qui croise des approches ethnobotanique et génétique, a été menée sur le blé tendre pour lequel il existe en France une Collection Nationale de 10 000 accessions et un réseau actif d’agriculteurs-collectionneurs de variétés. Pour la variété Rouge de Bordeaux, nous avons tenté de caractériser la diversité dans les champs et en collection, en procédant à une analyse génétique d’échantillons obtenus auprès d’agriculteurs et auprès de la collection. Nos résultats montrent que les ressources génétiques conservées dans les deux compartiments sont loin d’être redondantes. La structuration de la diversité s’explique par les réseaux d’échanges de semences (entre paysans, et entre les paysans et la collection),par l’adaptation locale des populations aux conditions du milieu et aux pratiques de culture, et par les pratiques de sélection/conservation. Ces résultats appellent des analyses complémentaires pour comprendre précisément ce qui est conservé/cultivé sous un nom variétal donné, et plaident en faveur d’une circulation accrue des semences entre champs et collection.

à télécharger :

  • demeulenaere-et-al-actesbrg2008 [ .pdf (1,2 Mio) ]

Références complètes

Les Actes du BRG, 7 (2008) 117- 138

informations légalesRéseau Semences Paysannes 3, av. de la Gare 47190 AIGUILLON
Tel. 05 53 84 44 05 • Fax. 05 53 84 69 48 • courriel
remonter en haut de la page
semences paysannes
semences paysannessemences paysannessemences paysannes