semences semences semences
semences
semences Semences paysannes
“La préservation de la biodiversité
est un enjeu majeur de notre siècle”
Semences Paysannes a
Accueil > Pages des membres > ARDEAR Rhône-Alpes > Nos actualités > Dynamiques collectives
imprimer la page envoyer un lien vers la page ok

Partager nos expériences de dynamiques collectives

Soutenez le Réseau !

Le Réseau Semences Paysannes est reconnu d'intérêt général.

Pour nous soutenir ou adhérer, cliquez ici

La deuxième partie de la formation « Connaître, préserver et produire des céréales de pays » a eu lieu le 15 février à La-Tour-du-Pin. Bruno Joly, éleveur dans la Vienne, est venu nous présenter la démarche collective autour des semences paysannes dans la Vienne et en Poitou-Charente.

En 2004, au sein d’un projet des CIVAM 86, des agriculteurs se regroupent autour d’un constat commun :

  • Économiquement, tous aimeraient pouvoir se passer de l’achat de semences, qui occupe un poste comptable très important dans le cas des maïs et tournesol par exemple,
  • Les variétés commercialisées ne correspondent pas à leurs pratiques durables ou biologiques,
  • Ils ne sont pas satisfaits d’être dépendants de firmes semencières dans leur activité.

Ils rencontrent alors d’autres acteurs, comme Bio d’Aquitaine qui a initié un travail sur les maïs populations et se mettent à tester quelques variétés de maïs et de tournesol population, dans le cadre d'une convention d'expérimentation avec Agrobio Périgord.

L'année de leurs premiers essais est marquée par un manque significatif d'eau dans leur région, et ces maïs en souffrent beaucoup moins que les hybrides des alentours. Cela les encourage à continuer, et intrigue de nombreux voisins. Depuis, le nombre de personnes participants aux essais et le nombre de variétés mises en culture n'ont cessé d'augmenter. L'utilisation principale de ces productions est l'autoconsommation par le bétail, mais certains livrent également en coopératives.

En 2008, 30 agriculteurs participent déjà au projet, et pour l’étendre encore, une « fête des cueilleurs de biodiversité » est organisée. Avec 2000 participants, c'est un grand succès. Cette journée permet de visibiliser ces variétés, et d’échanger entre paysans, jardiniers, consommateurs, associations… En 2010, ce sont 50 à 60 paysans qui vont semer des maïs populations au sein de ce réseau.

Pour chaque essai, des notations sont faites et la semence est « rendue » un an après. Trois journées de formation ont lieu dans l’année - avant le semis, à la sélection puis à la récolte -. Pour les paysans investis dans cette démarche, toutes ces étapes ne sont pas à voir comme une simple « surcharge de travail » : il s’agit de réintégrer la semence dans l’activité agricole, et donc d’envisager l’ensemble différemment. Pour faire face aux possibles difficultés, la dynamique collective est importante : par exemple, les sélections, récoltes et battages, s’effectuent toujours en groupe. Le matériel est aussi partagé lorsque c’est possible.

Parallèlement à cette démarche autour des maïs et tournesol, un travail a été mené dans la même région par d’autres, principalement des paysans-boulangers, sur les céréales à paille de pays. Ces efforts vont donc désormais être mutualisés au sein de Cultivons la diversité en Poitou-Charentes. Un projet sur les fourragères est aussi en route. Et les contacts se multiplient avec différents partenaires, comme des centres de formation.

Ces dynamiques collectives permettent d’atteindre les objectifs qu’ils recherchaient : renforcer leur autonomie économique, trouver des variétés adaptées à leurs pratiques, sortir de la dépendance aux firmes semencières. Mais au-delà de çà, à l’opposé d’une agriculture « en kit » dont le mode d’emploi est souvent erroné, s’intéresser aux semences a permis à beaucoup de redécouvrir différents éléments essentiels de l’agriculture, comme l’observation des plantes et des sols. Comme le dit Bruno, ce dont il s’agit, c’est de se réapproprier le métier de paysan.

informations légales Réseau Semences Paysannes 3, av. de la Gare 47190 AIGUILLON
Tel. 05 53 84 44 05 • Fax. 05 53 84 69 48 • courriel
remonter en haut de la page
semences paysannes
semences paysannes semences paysannes semences paysannes