semences semences semences
semences
semences Semences paysannes
“La préservation de la biodiversité
est un enjeu majeur de notre siècle”
Semences Paysannes a
Accueil > Bulletins de liaison > Bulletin de liaison n° 32
imprimer la page envoyer un lien vers la page ok

Bulletin de liaison n° 32 - Novembre 2008

Soutenez le Réseau !

Le Réseau Semences Paysannes est reconnu d'intérêt général.

Pour nous soutenir ou adhérer, cliquez ici

Téléchargement
Archives

Par Nicolas Supiot, Président du Réseau Semences Paysannes

Lors des conclusions du Grenelle, Nicolas Sarkozy avait annoncé la convocation d'un sommet international, prévu fin octobre à Paris, qui devait porter sur l'évaluation de l'impact des Ogm et des biotechnologies sur la biodiversité. Malgré l'annonce fin septembre du report sine die de ce sommet, le collectif Semons la Biodiversité - regroupement d'orga-nisations environnementales, syndicales, de jardiniers et de consommateurs- a réuni plus de 350 personnes fin octobre à Paris sur les sujets qu'il souhaite voir mis à l’ordre du jour de ce sommet international : l’évaluation des impacts des OGM, la contamination des semences et des aliments par les OGM, la privatisation du vivant et le fichage génétique généralisé des plantes et des animaux.

Le Réseau Semences Paysannes, plus que jamais conscient des menaces que font peser les biotechnologies et le cadre juridique sur la biodiversité cultivée, a soutenu cette initiative.

Le collectif Semons la Biodiversité appelle à conserver, semer, multiplier et échanger les semences de variétés paysannes libres de droit, non mutées, non manipulées, qu’elles appartiennent ou non à une variété inscrite au catalogue officiel. Il propose des sachets de semences paysannes destinés à des semis et récoltes symboliques dans les champs et les jardins privés, partagés ou publics. Le collectif encourage également à la remise de ces sachets à des élus qui, s'ils les acceptent, deviennent coupables de recel de contrefaçon. Le soutien des élus à l'exercice des droits des paysans passe également par l'adoption d'une délibération qui invite le gouvernement à transcrire le TIRPAA (Traité international pour l'agriculture et l'alimentation) dans notre législation nationale. Cette transposition, qui reconnaîtrait aux paysans et jardiniers leurs droits collectifs d'user, de développer, d'échanger et de protéger leurs semences, serait une première marche du droit des peuples vers la souveraineté alimentaire.

Dossier

Brèves/ actualités

informations légales Réseau Semences Paysannes 3, av. de la Gare 47190 AIGUILLON
Tel. 05 53 84 44 05 • Fax. 05 53 84 69 48 • courriel
remonter en haut de la page
semences paysannes
semences paysannes semences paysannes semences paysannes