semences semences semences
semences
semences Semences paysannes
“La préservation de la biodiversité
est un enjeu majeur de notre siècle”
Semences Paysannes a
Accueil > Bulletins de liaison > Bulletin de liaison n° 28-29 > Brèves/ actualités
imprimer la page envoyer un lien vers la page ok

Brèves/ actualités

Soutenez le Réseau !

Le Réseau Semences Paysannes est reconnu d'intérêt général.

Pour nous soutenir ou adhérer, cliquez ici

Téléchargement
Archives
Communiqué de presse
02/12/2009
Semences de ferme
La Confédération paysanne partage le constat du GNIS : «la majorité des français souhaite que les agriculteurs puissent ressemer gratuitement une partie de leur récolte et cultiver la biodiversité»
04/06/2009
Biodiversité
CARTHAGE : UNE DERNIÈRE CHANCE POUR LE TRAITÉ DE LA FAO SUR LES SEMENCES ?
04/06/2009
Droits des agriculteurs
Déclaration de Via Campesina sur les semences
Actualité
Réglementation européenne
www.challengeforeurope.eu : le blog d'une société civile qui exige mieux de l'Europe
Biodiversité
Un nouveau site sur le droits des agriculteurs et les semences

Salon de l'agriculture : distribution de semences interdites sur le stand du GNIS

Mardi 26 février, une quarantaine de paysans de la Confédération Paysanne, du RSP et de la CNDSF se sont rendus sur le stand du Gnis (Groupement National interprofessionnel de la Semence) pour demander « la liberté d’échange et de vente, entre agriculteurs, de semences non inscrites au catalogue ou inscrites mais du domaine public ». Les manifestants qui ont répandu des semences paysannes sur le stand des semenciers souhaitent que « les parlementaires refusent le projet de loi sur les obtentions végétales et appliquent le traité sur la biodiversité qu’ils ont ratifié début 2007 ». Ce projet confie au gouvernement la responsabilité de la garantie des droits des agriculteurs de conserver, d’utiliser, d’échanger et de vendre des semences de ferme. Cette manifestation "bon enfant" a permis d'expliquer au public d'agriculteurs et aux badauds le contexte et la remise en cause d'un droit ancestral des paysans : Celui de prélever une partie de sa récolte pour ressemer. A l'issue de cette manifestation, le directeur du Gnis, Philippe Gracien, a souhaité qu’un « compromis soit trouvé rapidement, dans l’intérêt de tout le monde ».

Participez à l'AlterTour de la Biodiversité Cultivée pour une Planète Non-dopée, du 4 au 27 juillet 2008

Le Réseau Semences Paysannes est partenaire de l’Altertour, une manifestation itinérante destinée à promouvoir une agriculture non intensive, respectueuse de la nature et des hommes qui la cultivent. Les connaissances diffusées à cette occasion dans une ambiance festive, en direction du public et des élus, s’ancrent sur la notion bien connue de dopage, dont chacun s’accorde à dénoncer l’existence dans le sport. En remarquant que le dopage des sols et des plantes est une pratique courante en agriculture intensive, sous la forme d’engrais, de pesticides et de plantes génétiquement modifiées, le tour proposera d’autres modèles agricoles qui contribuent à préserver l’environnement et à sauvegarder la biodiversité tout en garantissent la souveraineté alimentaire des populations. Le concept de diversité y est également décliné au plan culturel (gastronomie, langues, musiques, danses…) sur les sites de repos d’une grande boucle qui emprunte des voies vertes parcourues en relais à bicyclette, aux côtés d’une caravane d’information, dans un esprit de solidarité et de partage. Un parcours en relais d'une vingtaine d'étapes constituées de chaînons d'environ 15 km formera au total une boucle de plus de 2500 km. Plus d'infos sur les étapes sur www.altertour.net

Semer l’avenir : une initiative suisse originale contre les OGM

Ueli Hurter, paysan sur la ferme de l’Aubier à Montézillon, a lancé une initiative originale et symbolique pour la souveraineté alimentaire. Il propose à toutes les personnes intéressées de venir semer ensemble un champ bio-dynamique à la main en retrouvant ainsi le « geste auguste » du semeur. Cette année 7 fermes se sont jointes à l’action qui est également soutenue par le sélectionneur de céréales Peter Kunz qui fournit la semence.

La Suisse a un moratoire de 5 ans sur les OGM ; le but de l’action est d’affirmer sa position pour le maintien d’une Suisse sans OGM.

Les initiateurs du projet cherchent des fermes bios ou bio-dynamiques françaises qui souhaiteraient s’associer à cette action qui, par sa symbolique positive, permet de sensibiliser un large public et d’attirer les médias. N’hésitez pas à les contacter.

Informations ; Ueli Hurter L’aubier CH-2205 Montézillon. Tél. : 00 41 327 30 30 14

Mali : un film documentaire sur le jury citoyen sur les OGM

L'Espace Citoyen d'Interpellation Démocratique (ECID) a été mis en place par l'Assemblée Régionale de Sikasso en janvier 2006 au moment où le coton Bt, génétiquement modifié pour produire un insecticide, devait être expérimenté par la recherche publique malienne. Produit par l'association BEDE, en collaboration avec IIED, DJA-COMM et l'AAPSI, et réalisé par Idrisse Diabaté, ce film rend la parole aux paysans d'Afrique de l'Ouest.

Senekelaw ka kum « Parole de Paysans », 60 minutes, disponible à BEDE (04 67 35 45 12), 15 € + frais de port.

A paraître : Les fruits retrouvés, patrimoine de demain

660 variétés fruitières anciennes présentées et remises à l'honneur, grace aux études menées par le Conservatoire vegetal d'Aquitaine.

Evelyne Leterme et Jean-Marie Lespinasse. 25,5 x 28 cm, 640 pages. Editions du Rouergue. 54 €. Parution le 19 mars
informations légales Réseau Semences Paysannes 3, av. de la Gare 47190 AIGUILLON
Tel. 05 53 84 44 05 • Fax. 05 53 84 69 48 • courriel
remonter en haut de la page
semences paysannes
semences paysannes semences paysannes semences paysannes