semences semences semences
semences
semences Semences paysannes
“La préservation de la biodiversité
est un enjeu majeur de notre siècle”
Semences Paysannes a
Accueil > Bulletins de liaison > Bulletin de liaison n° 38 > Brèves/ actualités
imprimer la page envoyer un lien vers la page ok

Brèves/ actualités

Soutenez le Réseau !

Le Réseau Semences Paysannes est reconnu d'intérêt général.

Pour nous soutenir ou adhérer, cliquez ici

Téléchargement
Archives

EVENEMENT ! Parution du livre « Gènes, pouvoirs et profits », par Christophe Bonneuil et Frédéric Thomas

voici un livre que nous attendions depuis fort longtemps. Il retrace l'histoire de l'amélioration des plantes de ces 150 dernières années et des transformations qui l'ont accompagné dans notre société, notre rapport aux plantes, le fonctionnement de la recherche, l'émergence de l'industrie semencière, la transformation de l'agriculteur en simple utilisateur de semences et de la biodiversité en simple réservoir de gène, le développement des droits de propriété sur le vivant. Il nous conte la splendeur et la décadence du département Génétique et Amélioration des Plantes de l'INRA, organe de la sélection variétale publique. Il aborde aussi la controverse des OGM et la tourmente provoquée au sein de l'INRA, et ces « innovations variétales buissonnières », telles celles des paysans du Réseau Semences Paysannes et des chercheurs et chercheuses qui l'ont accompagné. Ces initiatives remettent en cause le cloisonnement instauré depuis 4 décennies entre la conservation (dans les banques de gènes), la sélection (en station ou en labos) de la production. 618 pages, 55 euros, Editions Quae - FPH

Les canadiens investissent massivement dans des technologies visant à l'identification du blé.

Le Saskatchewan Research Council (SRC) projette de commercialiser d'ici peu un procédé informatique d'identification de l'ADN du blé. Cette technologie a été développée par des scientifiques de /l'Agriculture and Agri Food Canada/ (AAFC), puis octroyée sous licence au SRC. Le gouvernement canadien a abandonné en 2008 les tests d'identification morphologique (DHS) investit aujourd'hui au coté du SRC pour trouver un outil plus fiable, rapide et bon marché de test ADN du blé permettant d'identifier les « catégories » de blé et à terme, les variétés. La somme de 8,91 millions de dollars canadien investie dans ce projet permettra donc d'acheter l'équipement, le logiciel et de paramétrer le processus de test. L'argument en faveur de ce nouvel outil est la possibilité de fournir au consommateur «des grains sains et de haute qualité ». Par contre, les agriculteurs risquent de voir réduite leur indépendance et leur capacité à choisir ce qu'ils veulent semer. Cet outil d'identification est aussi un outil de contrôle pour les firmes qui voudront poursuivre les agriculteurs qui n'auront pas payé les royalties nécessaires au réensemencement de leurs champs par les semences issues de leur propre récolte. source : World Grain Staff.

Colloque national sur les veilles citoyennes d'information : Participation de la veille juridique sur les semences

Le 24 octobre dernier, l'association Inf'OGM a organisé à l'Assemblée nationale un colloque sur les veilles citoyennes d'information. Plusieurs veilles citoyennes étaient réunies comme l'ACEN, le CNIID, le MDRGF, Vivagora, … aux cotés de la veille juridique semence. L'objet de ce colloque était de réunir les veilles pour partager nos expérience et nos questionnements, voir s'il est intéressant de travailler ensemble pour améliorer notre efficacité afin de répondre à une demande grandissante des citoyens, et au-delà, des politiques. En effet, depuis quelques années, la société civile s’empare des grandes questions technologiques, de plus en plus en amont des décisions politiques, afin de peser sur ces choix en informant et en organisant des débats. Les veilles sont là pour apporter une information indépendante et répondre (tenter de combler) à un déficit de concertation démocratique sur des questions souvent pointues, en rassemblant des compétences pour construire des instruments d’informations pour le public. Cette rencontre est probablement la première d'une longue série. Il reste à voir comment nous pouvons travailler ensemble afin d'élargir nos compétences, de s'approprier les débats, de s'emparer de nouvelles questions délaissées du grand public, pour le moment. A suivre sur le site d'Inf'OGM.

Parution Livre Des OGM pour nourrir le monde ? Une mauvaise réponse technique à un problème politique

Pourquoi un énième texte sur la question de la faim dans le monde ? Ce sujet est pour le moins éculé, rabâché. Sur un célèbre moteur de recherche, l’expression renvoie à plus de 1,6 millions de références ! De fait, nous n’avons pas la prétention d’apporter aux lecteurs quelque idée sensationnelle, ou un regard complètement neuf sur le sujet, mais nous avons souhaité présenter une synthèse sérieuse, précise, argumentée et documentée. L’information sur le sujet est souvent dispersée et assez mal contextualisée. Le rôle d’Inf’OGM, veille citoyenne d’information, est d’apporter aux lecteurs des informations indépendantes, critiques et utiles au débat. Nous présentons, dans un premier temps, une analyse des nombreuses causes de la faim, puis des liens entre OGM et la problématique de la faim. Il y a pour nous une filiation conceptuelle entre les modèles agricoles qui arrivent à bout de souffle et le génie génétique, pourtant présenté comme un nouvel espoir. Les OGM ne changeront pas les problèmes d’accessibilité à la nourriture qui sont d’ordre politique et non technique. Enfin, nous aborderons quelques pistes politiques ou agronomiques à explorer. En vente 7 € sur le site d'Inf'OGM

informations légales Réseau Semences Paysannes 3, av. de la Gare 47190 AIGUILLON
Tel. 05 53 84 44 05 • Fax. 05 53 84 69 48 • courriel
remonter en haut de la page
semences paysannes
semences paysannes semences paysannes semences paysannes