semences semences semences
semences
semences Semences paysannes
“La préservation de la biodiversité
est un enjeu majeur de notre siècle”
Semences Paysannes a
Accueil > Bulletins de liaison > Bulletin de liaison n° 21 > Dossier
imprimer la page envoyer un lien vers la page ok

La Biodiversité potagère au Rendez-vous le 27 novembre 2006

Soutenez le Réseau !

Le Réseau Semences Paysannes est reconnu d'intérêt général.

Pour nous soutenir ou adhérer, cliquez ici

Téléchargement
Archives
Temps forts
Biodiversité
Lancement du site interactif spicilege

Entre avril et septembre 2006, Anne Berson, stagiaire au RSP, est allée à la rencontre des initiatives françaises autour de la biodiversité cultivée en plantes potagères. Au fil des rencontres, le besoin de se renforcer collectivement est devenu évident, et la liste des pistes d’actions communes s’est enrichie. Le RSP a donc proposé une première rencontre des acteurs de la biodiversité potagère, à Saint Jean du Gard pour la fête annuelle de l’arbre. Nous nous sommes retrouvés une bonne quarantaine autour de la table, tous forts d’initiatives et expériences et de pratiques différentes de celles des circuits officiels, tous en attente d’échange et de perspectives à mettre en place collectivement.

Des priorités de travail commun relativement faciles à mettre en oeuvre ont émergé :

  • échange de savoir-faire ;
  • mise en commun d’expériences ;
  • formation ;
  • accompagnement technique ;
  • répertoire interactif de la biodiversité cultivée ;
  • communication, éducation, sensibilisation ;
  • groupes régionaux ;
  • réglementations, actions défensives/offensives, échange sur la propriété intellectuelle, la recherche ;
  • diffusion, valorisation des semences paysannes.
Quatre ateliers thématiques ont permis d’approfondir quelques projets collectifs (voir ci-dessous).

Atelier « Formation / échanges de savoir-faire »

Constat :
face au risque de décrédibilisation des semences paysannes, il faut mettre en place des formations et diffuser de fiches techniques sur la production de semences.

Les actions à mettre en place :
Recenser les publications existantes en la matière. organiser une rencontre/formation ciblée pour les intervenants formateurs en semences potagères afin de coordonner et enrichir les enseignements.
Cibler les besoins et objectifs des formations
Lister les personnes ressources : 1/ intéressées pour assurer des formations sur le terrain 2/ qui puissent accueillir des formations 3/ intéressées par la création d’une liste mails d’échange sur les savoir-faire (en lien avec le site internet du RSP).

Atelier « Groupes régionaux »

1/ notion de région pour limiter les distances et favoriser les échanges

2/ groupes géographiques ou groupes de « compétences » ou thématiques (répertoire, prise en charge collective de la maintenance de la biodiversité cultivée, communication/sensibilisation, …).

3/ souhait d’échanger des expériences concrètes via formations ou visites d’expériences, en groupes locaux, par unités régionales (partir de l'existant) ou par thématiques.

4/ Ces dynamiques locales devront être initiées par des « référents régionaux » volontaires. Un tel fonctionnement décentralisé devra trouver une cohérence en relayant les informations au niveau des groupes nationaux.

Atelier « Communication – éducation - sensibilisation »

Constat : besoin de supports pour expliquer toutes les notions importantes de la sauvegarde des variétés anciennes.


1/ comment construire une communication simple et accessible sur la thématique complexe des semences et de la biodiversité cultivée ? Communiquer à différents niveaux selon les publics. Réfléchir aux moyens pour informer : outre les moyens classiques (plaquette, site, publications), les formations, visites d’expériences, ateliers pratiques, … Utiliser aussi des moyens attractifs comme la BD et les "anecdotes".

2/ Actions à mettre en place : inventaire des outils de communication existants et mise en commun sous forme d’une boîte à outils réunir un groupe de réflexion et des groupes relais. associer le besoin de réappropriation d’une autonomie alimentaire au travers des jardins familiaux et ouvriers

Atelier « Répertoire interactif »

Constat : Il y a urgence à rendre visible la diversité potagère des champs, jardins et collections vivantes.

Recenser, décrire, identifier ce patrimoine commun devient nécessaire pour sa sauvegarde, sa diffusion, son redéploiement en en facilitant l’accès et l’échange, mais aussi pour le protéger de tout biopiratage.

Nombreux jardiniers et conservateurs passionnés ont des connaissances et savoir-faire à transmettre sur des variétés de pays ou variétés paysannes. Ces savoirs populaires doivent être valorisés avant qu’ils ne se perdent. Ces plantes doivent être décrites avec les mots de ceux qui les cultivent, en notant leurs principales caractéristiques, leurs évolutions, leurs usages/utilisations culinaires, les histoires qui y sont liées, les aspects ethnobotaniques, là où on peut les trouver, etc.

Il faut montrer que la biodiversité en potagères existe, dans les jardins et les champs. Et il faut encourager sa description par nos propres critères paysans.

Les prochains rendez-vous

A l’occasion de l’AG 2007 du RSP (24 et 25 mars 2007 à Lyon), l’atelier "potagères" du samedi matin permettra d’échanger sur : « quelles priorités et quelle organisation pour les groupes régionaux afin de conserver, améliorer et valoriser la biodiversité potagère ? ».

Une prochaine réunion de ce groupe "potagères" élargi devrait avoir lieu à l'automne 2007, sur 2 jours et dans un lieu suffisamment central.

informations légales Réseau Semences Paysannes 3, av. de la Gare 47190 AIGUILLON
Tel. 05 53 84 44 05 • Fax. 05 53 84 69 48 • courriel
remonter en haut de la page
semences paysannes
semences paysannes semences paysannes semences paysannes